Pour que vos hortensias soient en bonne santé, il est important qu’ils soient plantés dans des conditions adéquates. Il est possible de procéder à des plantations toute l’année. Néanmoins la période s’étalant de la fin septembre à la mi-mai est conseillée pour garantir à la plante une bonne reprise au niveau racinaire. Il convient de procéder avant la formation des boutons floraux et des inflorescences, période où les besoins en eau augmentent.  

Après un été sec et chaud, je vous conseille d’attendre que la terre soit réhumidifiée et ressuyée pour réaliser les plantations dans de bonnes conditions.

Enfin, je vous encourage à suivre à la lettre toutes les informations fournies par votre pépiniériste spécialisé au moment de votre achat.

Les substrats de culture

C’est selon votre région, la qualité de votre sol, des analyses visuelles et manuelles que vous ferez de votre terre, et selon vos expériences passées, que votre pépiniériste pourra vous indiquer les différents substrats à apporter lors de la plantation. Lorsque l’on a à faire à un sol sableux, limoneux ou argileux, la composition du substrat à apporter diffère. Si vous ne souhaitez pas modifier la nature de votre sol, il existe assurément des variétés pouvant évoluer dans votre jardin. Il faudra seulement accepter que la sélection effectuée soit plus restreinte.

Il est fini le temps où l’on conseillait aux clients et aux amateurs de jardin de planter les hortensias exclusivement dans des fosses remplies de terre de bruyère. Aujourd’hui considérée comme pauvre et imparfaite pour retenir l’eau, on lui préfère un premier mélange à base de tourbe blonde, de terreau (comparable à un terreau de sous-bois), de terre franche et d’écorces de pin.

Les éléments composant le substrat idéal aux hydrangea sont décrits ci-dessous avec leurs proportions.

La tourbe blonde 

Elle est un élément important à apporter lors de la plantation de vos hydrangea. C’est une matière organique fossile, formée par l’accumulation de végétaux pendant de nombreuses années. C’est la saturation en eau et la faible teneur en oxygène qui ont permis la formation des tourbières dans le monde. Très fibreuse, cette matière organique contient des substances humiques qui lui confèrent un fort pouvoir absorbant. Dans votre mélange de pré-plantation (à réaliser à côté de votre trou de plantation), la tourbe blonde doit être incorporée à hauteur de 30 %.

Le terreau 

Il est obtenu par la dégradation des végétaux par des êtres vivants, sur une durée plus courte que celle de la tourbe blonde, dans un milieu non saturé en eau et en présence d’environ 20 % d’oxygène (taux présent dans un sol bien aéré). L’action animale témoigne d’un sol de qualité. Le terreau de sous-bois est le meilleur pour réaliser votre mélange de pré-plantation. Si vous n’en avez pas à disposition, les terreaux horticoles pourront le remplacer. Le terreau doit être incorporé à hauteur de 30 %.

Les écorces de pin 

Elles ont toutes leur importance pour que le sol soit bien décompacté et aéré. Elles permettent aux racines de capter l’air présent dans les cavités. Dans votre mélange de pré-plantation, les écorces de pin doivent être incorporées à hauteur de 10 %.

La terre franche 

Elle correspond à la terre présente dans votre jardin. La terre du trou de plantation sera idéale, notamment la partie supérieure, généralement plus riche. Si la terre franche du trou n’est pas bonne, à vous de chercher dans une autre partie du jardin la terre qui vous semblera la meilleure pour votre mélange de pré-plantation. La terre franche doit être incorporée à hauteur de 30 %.

Les engrais et compost

Les engrais organiques et chimiques 

Ils sont deux formes d’amendements importants à distribuer aux hydrangea. Il est inutile de faire un apport si vous effectuez votre plantation en automne ou en hiver. En effet, comme les engrais se dissolvent dans l’eau, leur dégradation est rapide. Les plantes absorbants peu les engrais lors de ces deux saisons, ceux-ci s’écouleraient dans la nappe phréatique la plus proche, et ce sans avoir pu nourrir la plante. L’apport sera donc reporté au printemps par surfaçage. Pour une plantation au printemps, l’engrais pourra être incorporé directement au substrat de plantation ou bien plus tard, par surfaçage également. La dose dépendra des préconisations des fournisseurs qui auront indiqué les instructions d’utilisation sur l’emballage ou sur la notice. Le rapport idéal entre les éléments NPK (azote, phosphore, potassium) serait l’équilibre (7, 7, 10). Cet équilibre est valable aussi bien pour la plantation que pour l’entretien normal des hydrangea.

Le fumier 

Il est parfait à incorporer quelque temps avant les plantations. Comme il est encore grossier et loin d’être totalement décomposé, on peut anticiper l’enrichissement de la platebande au moins un an avant la plantation d’hortensias en pleine terre. Mettez le fumier en surface quelques mois puis, au moment voulu, enfouissez-le à la bêche ou à l’aide d’une fraise thermique. Les fumiers pailleux ovins, bovins, équins et avicoles seront parfaits.

Le compost 

Quant au compost de feuilles, d’épluchures, de tailles, etc. — ce compost que l’on a fait soi-même pendant des années —, il sera, selon les méthodes de compostage, un allié naturel et économique pour enrichir vos hydrangea. Plus décomposé et moins fort que le fumier, il pourra être inclus dans les mélanges de pré-plantation ou en surfaçage pour des plantations d’automne. Pour des plantations de printemps, il est préférable d’apporter seulement du compost en surfaçage, et en plus petite quantité. Celui-ci pourra se dégrader plus doucement, juste avant la formation des boutons, sans donner un élan trop fort.

Les amendements

Le sulfate d’alumine 

(À incorporer seulement si vous souhaitez obtenir des hydrangea bleus et mauves). 

Vous trouverez cet amendement sous le terme de « Bleu de Bretagne » ou encore de « bleuissant pour hortensias bleus ». Dans un substrat adapté, cette composition sera plus facilement assimilée par le système racinaire des hydrangeas. Elle permettra d’obtenir ou de garder la couleur bleue, mauve ou grenat.

Les amendements calciques 

A incorporer seulement si vous souhaitez obtenir des hydrangea roses et rouges.

Le chaulage permet d’augmenter le pH du sol. Ce sont les zones aux terres acides  dont la roche mère de type ardoisier schisteux est pourvue en alumine, qu’il faudra amender pour obtenir des couleurs roses et rouges.